Accueil du site > Évènements > Programmation & animations > Ciné concert La Mouche

Ciné concert La Mouche

Co-production Graines d’Images et Teriaki
en partenariat avec L’Excelsior, L’Alambik et l’Elastique à Musique

Thomas Guimezanes aka Boomtrapped : machines, guitares
Denis Monjanel : laptop, basse, objets sonores
Romuald Liteau-Légo aka Rome : textes, voix

Jeudi 27 septembre / 20h30 / Salle Jean Carmet - Allonnes
Vendredi 28 septembre / 20h / Cinéma Le Rex - Mamers
...

La Mouche (The Fly)
Réalisé par David Cronenberg
États-Unis – 1986 – 1h36
Avec Jeff Goldblum, Geena Davis, John Getz,…

Seth Brundle est un jeune biologiste très doué. Après avoir fait ses premières armes dans une brillante équipe, il se décide à travailler seul. Il met au point une invention qui doit révolutionner le monde : la « téléportation ». Si les premiers essais sur de la matière inerte sont des réussites, ceux sur un babouin sont peu convaincants. Stimulé par sa rencontre avec une journaliste, Seth Brundle réussi à perfectionner son invention et décide de se téléporter lui-même. Seulement il ne s’aperçoit pas qu’une mouche fait partie du voyage ! Thomas Guimezanes aka Boomtrapped : machines, guitares {JPEG} JPEG JPEG
Tout a commencé là, un jeudi soir, à la sortie de la salle Jean Carmet lors de l’excellent ciné-concert Montgomery Vs Mad Max. Une discussion entre des membres de l’association Teriaki (déjà programmatrice de nombreux ciné-concerts comme ceux d’Olivier Mellano ou Laetitia Sheriff) et de l’association Graines d’images (programmatrice du réseau des salles de cinéma sarthois) et les bases du projet étaient jetées : ce sera un ciné-concert sartho-sarthois promis à l’exportation si possible !

Le ciné-concert est la rencontre entre une œuvre cinématographique et la sensibilité de musiciens. L’originalité du projet La Mouche réside d’abord dans le choix d’artistes issus d’esthétiques musicales différentes, du choix d’un film culte récent et de l’utilisation de voix et de textes extérieurs au film.

JPEG
La Mouche entre dans la catégorie des films cultes, à la frontière des genres entre fantastique, drame et romance, où l’on retrouve les obsessions du réalisateur pour la confusion identitaire et la métamorphose.
Cronenberg signe un film hybride qui, s’il emprunte son argument narratif à la science-fiction, s’occupe moins de la peur engendrée par la démesure scientifique que de l’angoisse face au corps qui s’altère dans une forme d’horreur viscérale à la fois excessive et réaliste.
La Mouche ou le film de monstre se métamorphosant en tragédie horrifique…


Espace adhérents | | @elastick.net